Le rouge et le noir

 

"Pourqoi Julien héste-t-il entre l'uniforme et la soutane?...parce qu'il est un jeune homme de la restauration, encore enchanté du prestige de Napoléon et qui, dévoré d'ambiton, se rend compte que le moyen de parvenir n'est plus au bivouac... Cette continuelle oscillation entre l'Armée el l'Eglise devrait nous donner l'idée d'un temps bien vieux. Il n'en est rien parce que l'auteur a su mettre un dessous permanente à ses accidents. Si Julien hésite dans sa carrière, s'il est ému jusqu'à la frénésie par son adaptation à la vie parisienne, c'est qu'il est un plébéien en transfert de classe... Plus nous avanςons dans la démocratie, plus le chef d'ouvre de Stendhal devient actuel."